SAED

Les actions du service

L’objectif premier d’une mesure d’Action Éducative à Domicile  est de favoriser le maintien de l’enfant dans son milieu familial ou son milieu de vie habituel. En ce sens,  l’éducateur (trice) du service aide et conseille l’enfant et ses parents dans différents domaines comme la santé, l’éducation, la scolarité, l’insertion sociale, les activités extra-familiales… Ce travail s’inscrit dans le respect de la parole et des attentes de chacun et dans la recherche de consensus entre les personnes concernées afin de mettre en place les actions visant à répondre aux besoins identifiés tant avec l’enfant qu’avec ses parents. L’évolution de la situation nécessite une volonté de changement et une mobilisation active de chacun.

L’A.E.D. est proposée par exemple lorsque qu’un enfant et ses parents sont confrontés à des difficultés éducatives importantes.  A travers le processus du Plan de Services Individualisé et Familial (P.S.I.F.) http://amseaa.fr/saed/le-plan-de-services-individualise-et-familial/, le rôle de l’I.E. est de leur permettre de réfléchir à la situation et de construire, au rythme de chacun, une dynamique d’actions afin de redéfinir les places et rôles parentaux. De rétablir les liens familiaux lorsque ceux-ci sont détériorés. D’autres problématiques peuvent être concernées comme des difficultés matérielles, relationnelles, psychologiques, scolaires… Parmi les plus fréquentes, nous trouvons des difficultés :

- à communiquer,

- à faire respecter les règles,

- à se faire obéir,

- à donner un rythme de vie,

- des difficultés scolaires,

- des troubles du comportement,

- des troubles psychologiques…

Les buts de l’A.E.D. pourront par exemple être de : restaurer les parents dans leurs capacités éducatives, rétablir la communication au sein de la famille, aider à ce que chacun retrouve sa place et son rôle au sein de la famille, conseiller et orienter vers des professionnels de santé ou autre, favoriser une meilleure insertion scolaire ou pré-professionnelle ou sociale…

Pour mener à bien ce travail, l’I.E. rencontre l’enfant et ses parents lors d’entretiens individuels ou ensemble, soit au domicile de la famille, soit dans les locaux du S.A.E.D., soit ailleurs quand cela est pertinent et avec l’accord préalable des parents. L’I.E. peut, toujours après accord des parents, solliciter d’autres personnes (famille, école, professionnels…). Il peut proposer l’intervention de la Chef de Service Educatif  et de la ou du Psychologue ; et des actions collectives peuvent être mises en place. Il peut orienter vers des professionnels et des services dans différents domaines (santé, scolarité, formation professionnelle, insertion sociale, éducation spécialisée, handicap…).

L’I.E. est à l’écoute de l’enfant et de ses parents, offre un espace de parole et de soutien à chacun, aide à la mise en place des actions pour répondre aux besoins identifiés…

En fin d’intervention, l’I.E. et l’A.S. de secteur font avec les parents et l’enfant un bilan de la situation et envisagent le poursuite ou non de l’A.E.D.. Et un compte-rendu écrit est réalisé et communiqué aux parents.

Tous les membres de l’équipe du S.A.E.D. sont tenus à la discrétion et au secret professionnel.

Dans tous les cas, le S.A.E.D. se doit de considérer l’intérêt supérieur de l’enfant et, à ce titre, peut être amené à proposer d’autres types d’interventions.

Le service intervient sur l’ensemble du territoire meusien. Il dispose d’une antenne à THIERVILLE-SUR-MEUSE, d’une antenne à BAR-LE-DUC, ainsi que d’un bureau à COMMERCY.

Chaque I.E. suit un maximum de 33 mesures.